15 février 2012

Bouquinons #14

51TWF18BJXL__SL500_AA300_.jpg

D'abord, un livre très spécial, réalisé par les enfants/ados de l'unité d'oncologie pédiatrique de Bruxelles.

Enfants, parents, soignants parlent de cancers, et surtout d'espoir, de vie et d'amour...

Un livre salutaire qui m'aide à penser ce que Stanislas éprouve et ressent, qui m'aide à penser à la vie après la maladie.

 

 

 

 

Et je continue d'explorer l'oeuvre de Joyce Carol Oates (et cela va continuer dans les prochains mois, car mon père, également lecteur compulsif, a acheté TOUS ses romans et me les dépose au fur et à mesure de ses lectures)

41oBSCtRXfL__AA115_.jpgMère disparue, de Joyce Carol Oates, tente de répondre à la question suivante : qu'aurais-je dit à ma mère ce soir-là si j'avais su que c'était la dernière fois que je le voyais? Et surtout quelles questions lui aurais-je poser sur celle qu'elle était. Un très joli livre sur la relation mère-fille.

Le résumé Amazon:

Nikki Eaton, 31 ans, célibataire, journaliste, très indépendante et un peu à la marge, n'a jamais prétendu ni voulu se vivre en fille modèle. Sa mère, Gwen, l'agacerait plutôt, avec sa vie trop lisse, son caractère trop confiant, et sa réprobation de la liaison qu'entretient Nikki avec un homme marié. Gwen souhaiterait que Nikki ressemble davantage à sa sœur Clare, l'incarnation apparente, avec son époux Rob, du couple idéal. Or, deux jours après la célébration d'une fête des Mères particulièrement conventionnelle et, pour Nikki, singulièrement irritante, Gwen Eaton est assassinée. Ce drame et l'enquête qui suit non seulement provoquent un bouleversement des rapports entre les deux sœurs, mais marquent le début d'un virage à 180 degrés chez Nikki. Submergée par un chagrin dont elle ne se croyait pas capable, la jeune femme part à la recherche de sa mère à travers les souvenirs de ses amis et de ses proches. Pour découvrir, au cours d'une année tumultueuse, un personnage inattendu, porteur de secrets insoupçonnés...

51X+yRl5Z8L__AA115_.jpg

Retour à Coal Run, de Tawni O'Dell. Un livre difficile à lâcher en cours de lecture! Mais que vient donc chercher Ivan, ex- footbaler star, dans la petite ville minière de son enfance? Son retour a-t-il un lien avec la sortie de prison de Reese, qui a tenté de tuer sa femme désormais dans le coma? Entre soirées très arrosées, et les interventions de Jolene, la très libérée soeur du héros, on passe un excellent moment.

Et, by the way, la description des conditions de travail des mineurs américains dans les 1960's est passionnante ; le récit de la catastrophe qui tua presque 100 mineurs , en tout début de roman, édifiant et l'on s'inquiète de savoir que les sites dangereux, où les richesses naturelles ont été pillées sans souci du lendemain, et les populations laissées à l'abandon, existent (même dans des pays dits développés).

Hop, le résumé Amazon:

Coal Run, Pennsylvanie. Une cité minière frappée de plein fouet par l'alcool et la misère sociale. Le paysage ? Des collines, des terrils, des bicoques avachies, des usines en ruine. Des bars et des drugstores comme seuls lieux d'évasion. 123 habitants. Et un revenant : Ivan Zoschenko. Fils d'un " poumon noir " ukrainien, mort il y a bien longtemps dans une terrible explosion, cette ancienne star du foot locale s'est décidée à rentrer à la maison après avoir reçu une lettre anonyme. Face à ceux qu'il n'a jamais pu chasser de sa mémoire, tiraillé entre désir de vengeance et culpabilité, il n'a plus d'autre choix que d'affronter, enfin, son tragique passé.

08 février 2012

Une hirondelle fait le printemps

Le printemps et l'été sont encore loin mais j'ai déja commencé à les dessiner dans mes petits carnets.

Je devrais être fidèle à mes silhouettes fétiches : jupes un peu amples et vestes courtes et cintrées, peut-être une robe ou deux et une manteau de demi-saison...

Les 3 premiers croquis, maladroits, ont été faits avec un poignet cassé, les autres avec un poignet réparé.

ens denim.jpgrobe batik.jpgrobe denim.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tout dans un esprit fin 1960's.

Sans doute un peu plus formel que les réalisations 2011 : je devrais quitter prochainement mon usine pour des bureaux.

Sans doute des pièces plus sophistiquées aussi!

veste pois.jpgveste.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut papillon.JPGrobe nouée.JPGtailleur printemps.JPGtee shirt dimanche.JPGveste douillette.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref beaucoup de croquis et vraisemblablement quelques réalisations seulement!

La conclusion aussi, c'est que j'ai suffisamment de tissu pour me faire une garde-robe complète, sans en racheter.

Il me manque peut-être juste un coupon pour faire un tailleur un peu élégant.

Et pour Emma, qui aura deux ans en juin:

corail.JPGemma printemps.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour Manon, bientôt 6 mois

kimono M.JPGrobe dimanche.JPG

 

 

 

01 février 2012

Calendrier 2012

février.jpg

Calendrier 2012

calendrier 2012

15 janvier 2012

Bouquinons #13

Blonde

Voila un pavé très recommandable!  Joyce Carol Oates nous raconte la vie de Norma Jeane Backer, plus connue sous le nom de Marylin Monroe et sous les airs de pin-up évaporée, on découvre une femme à l'intelligence aigue, terriblement demandeuse d'amour. On voit se dessiner en filigrane la domination, l'oppression et la violence masculine et on se demande si la clé de son addiction aux médicaments n'est pas à trouver ici. Ce roman entre par ailleurs dans l'oeuvre de JC. Oates. J'ai beaucoup aimé le travail sur le style, l'inclusion de poèmes et de quelques bribes du journal de Norma Jeane. 

Le résumé d'Amazon : Elle a suscité l'adoration de millions de gens et sa vie a fasciné des générations de «fans» et d'acteurs. Disséquée depuis plus de trente ans, l'histoire de Norma Jeane Baker, plus connue sous le nom de Marilyn Monroe, n'a pourtant jamais été appréhendée aussi intimement que dans «Blonde» un récit à couper littéralement le souffle. Dans cette autobiographie fictive plus vraie que nature, Joyce Carol Oates recrée la vie intérieure, poétique et spirituelle de Norma Jeane - l'enfant, la femme, la célébrité vouée au malheur- et la raconte avec la voix de Norma Jeane: saisissante, chaude, ample et bouleversante. Un portrait intime, implacable. Derrière les portraits surprenants et souvent dérangeants, des hommes qui jalonnèrent la vie de Norma Jeane: l'Ex-Athlète, l'Auteur Dramatique, le Président, le Prince Noir, se dessine une course éperdue vers ce que la plus belle femme du monde tenta en vain de trouver: l'amour.

Détails sur le produit

J'aime en général beaucoup les romans de JC. Rufin que je trouve fins, documentés et très bien montés! Celui-ci ne fait pas exception et si vous n'êtes pas rebutés par le fait que les méchants soient, très caricaturalement, des terroristes islamistes, vous passerez un excellent moment!

Le résumé d'Amazon :Quatre touristes occidentaux sont assassinés clans le Sahara. L'attaque est signée al-Qaida au Maghreb islamique, une organisation terroriste implantée dans les anciennes zones d'influence française d'Afrique de l'Ouest. Tout laisse à penser qu'elle veut aller beaucoup plus loin et rêve de frapper la France au coeur. L'événement est présenté par les médias comme un fait divers tragique mais il met en alerte les services de renseignements, de Washington aux Emirats, d'Alger à Paris.
Au centre de leurs jeux complexes, Jasmine. Jeune fonctionnaire du Quai d'Orsay apparemment sans histoire, elle émerge peu à peu comme la pièce maîtresse d'une opération d'envergure inédite. Quels liens cette Française à l'élégance stricte entretient-elle avec le monde musulman ? Quelle secrète influence pèse sur elle depuis la disparition de son mari, consul de France en Mauritanie ? C'est en démêlant les fils les plus intimes de sa vie que la vérité se fera jour et que le suspense, haletant, trouvera son dénouement. Complice, victime ou agent double, Jasmine incarne le mélange de répulsion et de fascination que le fondamentalisme religieux exerce inconsciemment sur chacun de nous.

41hVIZyc7YL__AA115_.jpg

 

 

 

 

Un petit, tout fin, pour la route, le premier roman de Truman Capote, pour ses descriptions de New-york déserté en été, et pour sa description d'ado révoltés, bien avant la Fureur de Vivre! et bien sur, pour son style, inimitable et déja très reconnaissable ( il a écrit la Traversée de l'été à 20 ans!)

La 4ème de couverture:

Grady McNeil a dix-sept ans et l'âme passionnée. Alors que ses riches parents vont passer l'été en Europe, elle se retrouve seule dans un New York vibrant sous la canicule. Délaissant le luxe de la Cinquième Avenue, elle tombe amoureuse de Clyde, gardien de parking à Broadway. Ils s'aiment, mais de façon différente. La fierté provocante de Grady et la nonchalance de Clyde vont peu à peu les entraîner vers de dangereux précipices. Cette saison sera toute leur vie.

01 janvier 2012

Tout nouveau, le calendrier 2012

 

On me me réclame chaque année ...calendrier 2012.jpg Que 2012 vous soit douce!

 

22 décembre 2011

L'atelier du Père Noel # 5 bis

Vous vous rappelez de la fille de Roy? Elle s'appelle Manon et c'est un ravissant bébé.

Pour ses parents, j'ai réalisé quelques portraits:

mel 1.jpg

 

 

 

 

 

mel 2.jpgmel 3.jpg

15 décembre 2011

Bouquinons #12

Détails sur le produit

une époque exquise, de Dawn Powell

Publié en 1942 et parfaitement actuel, ce livre par son humour acerbe m'a fait sourire! L'image donnée de l'élite newyorkaise frivole et intéressée est drôle et finalement très universelle.

 Amanda Keeler, ravissante jeune femme de l'Ohio, est devenue une figure new-yorkaise grâce à son mariage avec le magnat de la presse Julian Evans. Vicky Evans, encore sous le coup d'un échec sentimental, accepte l'invitation de son ancienne camarade de classe, et vient tenter sa chance à New York.  Et bien sûr Amanda se sert d'elle et chacun manipule Vicky.

Détails sur le produit

La chambre aux échos de Richar Powers.

Dévoré pendant 2 longs trajets en TGV, j'ai beaucoup aimé ce roman, (sauf la fin que je ne m'explique encore pas et que je trouve très décevante).  Pour le voyage immobile au Nebraska, pour les descriptions de grues, pour les portraits très justes d'adulescents, je le recommande!

Sur une route du Nebraska, Mark Schulter est victime d'un grave accident de voiture. A son réveil, après un profond coma, il reconnaît tous ses proches, sauf Karine, sa soeur aînée. Déboussolée, meurtrie, celle-ci fait alors appel à  un célèbre neurologue. Le diagnostic est sans appel, Mark est atteint du rarissime syndrome de Capgras : il considère Karin comme une pâle imitation de sa soeur, une usurpatrice. Tandis que Weber étudie son cas, Mark tente de reconstituer ce qui s'est vraiment passé la fameuse nuit de l'accident.

Détails sur le produit

Ce livre m'a bouleversé! Il m'a habité pendant plusieurs jours. Je l'ai trouvé, comme les Heures Souterraines, très juste, sans pathos et très fort!

 Adolescente surdouée, Lou  observe les gens,  multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu’au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.


Détails sur le produit

J'étais restée horripilée/scandalisé après la lecture de Roman Russe. Me voila reconciliée avec l'oeuvre d'Emmanuel Carrère. Comme beaucoup de lecteurs, je n'ai pas compris le lien entre la première et la seconde histoire, si ce n'est leur proximité chronologique.

J'ai été bouleversée, forcément, par la seconde histoire que j'ai mis des semaines à lire, paragraphe après paragraphe parce que l'histoire est trop mienne. Pour le vivre de l'intérieur, j'ai trouvé les réflexions sur le cancer, sur les traitements et sur la mort, remarquables de justesse et de pudeur.

A lire d'urgence donc!

"A quelques mois d'intervalle, la vie m'a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde : la mort d'un enfant pour ses parents, celle d'une jeune femme pour ses enfants et son mari. Quelqu'un m'a dit alors : tu es écrivain, pourquoi n'écris-tu pas notre histoire ? C'était une commande, je l'ai acceptée. C'est ainsi que je me suis retrouvé à raconter l'amitié entre un homme et une femme, tous deux rescapés d'un cancer, tous deux boiteux et tous deux juges, qui s'occupaient d'affaires de surendettement au tribunal d'instance de Vienne (Isère). Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d'extrême pauvreté, de justice et surtout d'amour."

Comme chaque fois, je ne livre que mes coups de coeur. A la faveur de nombre de déplacements professionnels, j'ai lu aussi quelques navets et quelques autres romans très oubliables!

13 décembre 2011

un dimanche après-midi

quais.jpg

01 décembre 2011

2011 - décembre

décembre 2011.JPG

07:25 Publié dans petits papiers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : calendrier

30 novembre 2011

Et les chalets

2011 11 AZ 3.jpg

29 novembre 2011

Les sommets, le calme et moi

Avant l'hiver et l'invasion par les skieurs, la quiètude d'un fin d'automne

2011 11 AZ 4.jpg

28 novembre 2011

Les sommets, la neige et moi

Partiellement couverte de neige, austère et graphique en noir et blanc, je trouve la montagne encore plus impressionnante en cette saison

2011 11 AZ 2.jpg

26 novembre 2011

Les sommets, le soleil et moi

2011 11 AZ.jpgNous avons fini le séjour à l'hôpital. Sinon, c'était bien. Très bien même!

15 novembre 2011

Bouquinons #11

Détails sur le produitFranckie et Johnnie de Meyer Levin.  Un grand classique outre-atlantique. Franckie aime Johnnie. Johnnie aime Franckie. Ils parlent, s'embrassent et font des plans sur l'avenir. En filigrane, on lit le puritanisme de l'Amérique des années 50 et l'impossibilité pour des jeunes d'avoir un espace et un temps à eux, si ce n'est au volant d'une voiture. Alors on roule lentement en se caressant le genou.

Détails sur le produitL'année du mensonge d'Andrei Guelassimov

Un jeune homme, licencié après avoir organisé une beuverie au bureau, est rappelé par le grand patron qui l'embauche pour donner une leçon de débauche à son fils,  toujours rivé à son ordinateur. Et on les suit de péripéties en péripéties,...On y prend une leçon pour s'estropier pour éviter la guerre en Tchétchénie, on y voit la puissance inquiétante de la mafia.

 

Détails sur le produitLong week end de Joyce Maynard. Mon préféré, ce mois ci. Un évadé trouve refuge chez une mère célibataire et son fils adolescent, pendant un week end étouffant de Labour day. Le fugitif tombe amoureux de la jeune femme. Je ne vous raconte pas la fin mais vous recommande de vous précipiter dessus!

01 novembre 2011

2011 - novembre

novembre 2011.JPG

08:24 Publié dans petits papiers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : calendrier

15 octobre 2011

Bouquinons #10

Pour octobre, j'ai beaucoup lu mais je ne parlerais que des livres que je vous conseille:

41-wNSdhGuL__SL500_AA300_.jpgMangez-moi, d'Agnès Desarthe. Un délicieux livre à déguster ligne après ligne et qui donne envie de filer dans la cuisine et de soigner tous les maux du monde par des petits plats.

La réinsertion dans son monde (et la rédemption) d'une femme que sa famille avait mise aux bans ( à moins qu'elle n'ait participé à cette mise à l'écart, rongée par la culpabilité).

J'ai découvert à cette occasion Agnès Desarthe, que je connaissais par le biais de critiques, et je me demande pourquoi j'ai attendu si longtemps avant de la lire.

 

 

 

51ltbUPcZ2L__SL500_AA300_.jpgLa délicatesse, de David Foenkinos. Un joli roman, sur un thème très proche de celui du Mec de la tombe d'à coté, en plus fin, moins caricatural. J'ai apprécié la manière sobre et pudique de décrire la stupéfaction liée à la perte d'un être aimé.

 

 

 

 

 

 

41pU70XmqgL__AA115_.jpgLa Marche de Mina, de Yoko Ogawa. Un joli voyage dans un coin de campagne privilégiée japonaise, au début des années 1970.

Les personnages sont attachants et notamment les 2 petites filles qui se construisent un monde poétique à l'aide de boites d'allumettes et de matchs de volley.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01 octobre 2011

2011 - octobre

octobre 2011.JPG

08:22 Publié dans petits papiers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : calendrier

15 septembre 2011

Bouquinons #9

Le grand prix des lecteurs du livre de poche est fini ( me contraignant à reprendre une carte à la bibliothèque municipale) : résultats en octobre.

Certaines ont apprécié mes brefs commentaires de lecture: je vais essayer de prolonger cette rubrique (et j'espère que cela m'empêchera de prendre 2 ou 3 le même livre à la bibliothèque, de le commencer et de me dire au fil des pages "pas très original, ce bouquin, j'ai déja lu quelque chose de semblable").

Détails sur le produit

La vie est brève et le désir sans fin, Patrick Lapeyre. J'avoue que j'ai choisi le livre pour le titre que je trouve très réussi et très prometteur. Le livre, lui, est assez vide. Pour vous dire, je ne suis même pas arrivée à la fin. Comme il a eu le prix Femina, je me dis que je suis passée à coté de l'histoire, un homme qui trompe sa femme avec une jeune anglaise, elle-même assez volage...

Détails sur le produit

Rien de grave, Justine Lévy. Lu en 2 heures dans une salle d'attente. Cette fille a un vrai talent pour observer les grands et petits travers de son entourage. Ses 3 livres sont très autobiographiques et plutôt bien ( mais redondants forcément) mais je me demandesi elle se lancera à écrire autre chose. Celui-ci, délicieusement grinçant, raconte la rupture d'Alice, double de l'écrivain, et d'Adrien, son mari, parti avec une certaine Paula, jusqu'alors maitresse de son propre père ( et qui n'est autre que Carla B. devenue depuis Carla S.)

Détails sur le produit

Caresser le velours, Sarah Waters. C'est un bon roman de fille, avec de l'aventure, de l'amour, avec robes, somptueuses, rubans et dentelles ( et Londres)...

Dans une station balnéaire de l'Angleterre victorienne, une écaillère s'éprend d'une chanteuse de music-hall qu'elle suit à Londres. Il lui arrivera plein d'aventures jusqu'à ce qu'elle trouve le bonheur dans les bras d'une suffragette socialiste.

07:46 Publié dans petits papiers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bouquinons

01 septembre 2011

2011 - septembre

septembre 2011.JPG

08:21 Publié dans petits papiers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : calendrier