Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 septembre 2011

20 euros ou moins

J'ai envie de créer une nouvelle rubrique mais je suis un peu perplexe.

Pendant une grande partie de mon enfance et pendant mon adolescence, j'ai accompagné, dimanche matin après dimanche matin, qu'il pleuve, neige ou vente, mon père aux Puces.

J'en ai gardé un assez bon coup d'oeil pour repérer le meuble qui ou le tableau quoi et surtout une affection dévorante pour les vieilleries.

Du coup, j'avais envie de créer une rubrique "20€ ou moins" sur les trouvailles faites aux Puces ou dans les vide-greniers pour maxi 20€ et souvent beaucoup moins, avec peut-être quelques idées pour cibler les vide-greniers, pour organiser ses visites aux Puces...

20€ parce que c'est le max de ce que j'y dépense et que c'est un budget abordable pour toutes, une fois de temps en temps.

Oui, mais voila, j'ai du mal à comprendre les blogs où l'on exhibe ses derniers achats comme des trophées de chasse. Ce n'est pas que je trouve ça bien ou mal, c'est juste que cela me laisse perplexe.

Et puis, ce blog réunit des idées créatives ( couture, peinture, bricolages en tous genres) et justement mes trouvailles, je les aime dans leurs jus. Mes meubles sont tels que je les ai trouvés...Je ne les rabote, ne les ponce pas, ne les peins pas. Je les nettoie juste et les aime pour leurs patines.

Photo 027.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du coup, je vais peut-être essayer de faire des croquis de mes achats, d'expliquer pourquoi cela m'a tapé dans l'oeil et combien je l'ai acheté. Parce qu'en fait une des clés de l'achat en vide-greniers, aux Puces, c'est quand d'avoir une idée du "prix du marché "pour ce que l'on convoite....

Ce sera une sorte de carnet de puces.

1950

 

 

 

 

 

 

 

 

 Premier épisode et une de meilleures trouvailles : le secrétaire 1950, en bois massif, 20€ sur le Bon coin. Il m'attendait en parfait état à 15 kms de Lyon. Même le maroquin est impeccable.

Sur le bon coin, c'est facile, plus le meuble est imposant, plus il est abordable.

Photo 025.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous passe le récit de son rapatriement dans notre appartement. Il ne rentrait pas dans le break de mon mari, ni dans le monospace de mon père. Nous l'avons donc ficelé au toit et sommes rentrés à 20kms/heure. Et mon père a tenté marchander ses efforts et de le récupérer.

C'est devenu mon meuble à tissus et vraiment je l'aime beaucoup. Et en exclusivité mondiale, je vous dévoile, ma réserve de tissus:

Photo 028.jpg

07:46 Publié dans 20 euros ou moins | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : 1950

17 septembre 2011

Eté indien ( ou comment ma MAC est morte)

Pour profiter des beaux jours que nous offre septembre, je me suis cousue une petite robe en jersey.

Je ne vous fais pas de dessin, le jersey, c'est trèèèèès confortable. J'ai choisi du coup un modèle un peu habillé, inspiré du modèle 17 du livre japonais Everyday hauts et camisoles.Elle a une taille empire, des manches cape, un pli religieux au bas de la jupe. J'ai aussi souligné l'encolure par un très joli ruban brodé.

robe jersey,japan couture addicts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma maman, séduite, a récupéré le patron et le reste du coupon...

Photo 007.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jersey ajouré était bleu pâle au départ. Je l'ai teint, avec un autre coupon, avec une boite de teinture Idéal marine et une boite Idéal noir et, coup de bol, j'ai obtenu la teinte recherchée.

Photo 006.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'idée au départ était même de faire un tuto tie &dye pour thread and needles, mais les noeuds patiemment faits ont été défaits par ma puissante machine à laver!

Ma machine, qui donnait des signes de faiblesse depuis quelques temps, a rendu l'âme et cette robe a été fini avec la machine de mes débuts. J'ai posé ma fidèle Brother chez le réparateur. Et si je demandais à Noel, une machine de rêve? ( proposition sussurée par ma maman " et si je t'offrais une très bonne machine pour Noel?")

Photo 005.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos réalisées avec la complicité de Stanislas, presque 4 ans, qui me criait " c'est bon, Maman, tu es dans le viseur"....

 

16 septembre 2011

Fil d'inspirations #3

Quand j'ai vu cette robe, je me suis ébahie et j'ai filé voir le blog de Dee.

Foto0566.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

A la date du 29 août 2011, vous trouverez le très chouette carnet de tissus de Soeur Alma, la créatrice des patrons C'est Dimanche. Une idée à reprendre avec son peintre préféré.

plumes-bresiliens.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne crois plus avoir l'âge des bracelets brésiliens mais quand j'ai vu celui-ci de Simply you jewelry, je me suis dit que je savais à quoi j'employerai mes prochains trajets de TGV!

Flanez bien!

15 septembre 2011

Bouquinons #9

Le grand prix des lecteurs du livre de poche est fini ( me contraignant à reprendre une carte à la bibliothèque municipale) : résultats en octobre.

Certaines ont apprécié mes brefs commentaires de lecture: je vais essayer de prolonger cette rubrique (et j'espère que cela m'empêchera de prendre 2 ou 3 le même livre à la bibliothèque, de le commencer et de me dire au fil des pages "pas très original, ce bouquin, j'ai déja lu quelque chose de semblable").

Détails sur le produit

La vie est brève et le désir sans fin, Patrick Lapeyre. J'avoue que j'ai choisi le livre pour le titre que je trouve très réussi et très prometteur. Le livre, lui, est assez vide. Pour vous dire, je ne suis même pas arrivée à la fin. Comme il a eu le prix Femina, je me dis que je suis passée à coté de l'histoire, un homme qui trompe sa femme avec une jeune anglaise, elle-même assez volage...

Détails sur le produit

Rien de grave, Justine Lévy. Lu en 2 heures dans une salle d'attente. Cette fille a un vrai talent pour observer les grands et petits travers de son entourage. Ses 3 livres sont très autobiographiques et plutôt bien ( mais redondants forcément) mais je me demandesi elle se lancera à écrire autre chose. Celui-ci, délicieusement grinçant, raconte la rupture d'Alice, double de l'écrivain, et d'Adrien, son mari, parti avec une certaine Paula, jusqu'alors maitresse de son propre père ( et qui n'est autre que Carla B. devenue depuis Carla S.)

Détails sur le produit

Caresser le velours, Sarah Waters. C'est un bon roman de fille, avec de l'aventure, de l'amour, avec robes, somptueuses, rubans et dentelles ( et Londres)...

Dans une station balnéaire de l'Angleterre victorienne, une écaillère s'éprend d'une chanteuse de music-hall qu'elle suit à Londres. Il lui arrivera plein d'aventures jusqu'à ce qu'elle trouve le bonheur dans les bras d'une suffragette socialiste.

07:46 Publié dans petits papiers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bouquinons

13 septembre 2011

Intemporelle marinière

Après avoir vu cette photo de Gabrielle Chanel en marinère, faisant fi de toutes les critiques et commentaires acerbes que j'avais prononcés l'an dernier quand tout le monde en portait une, je me suis mise en quête q'un patron un peu structuré, à faire avec un jersey rayé. (Donc on peut dire que c'est une tunique rayée et non une marinière?)

marinière,coudre rétro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai opté pour le patron rétro mac Calls 8092, de 1963, qui est une tunique avec une très jolie encolure bateau, 4 pinces devant, 2 derrière, 2 pinces sur chaque manche à la saignée du coude et manches 3/4.

rayures 2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a fallu que je reprenne sérieusement l'ampleur, ce patron prévoyant une poitrine particulèrement généreuse.

rayures 1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jersey, 100% coton, est une merveille de douceur ( c'est un jersey gratté à l'intérieur, Tissus Price) mais il est assez difficile à coudre.

 

11 septembre 2011

Gouter de rentrée

dsc_0419b1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les rédactrices rhone-alpines de Thread and Needles (c'est-à-dire Eolune , Papelhilo et votre servitrice) ont le plaisir de vous inviter à un gouter de rentrée le 24 septembre 2011.

Il aura lieu au parc de l'institut Lumière ( ou chez moi, s'il pleut).

Si vous êtes intéressées, laissez un petit commentaire!

 

10 septembre 2011

Gautier à Chavanette

pour Gautier, mon petit sucré, mon flan patissier, un ensemble composé d'une salopette racourcie en pantalon et d'un tee shirt, issus tout les deux d'un Ottobre de l'hiver 2008.

G 3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pantalon très mignon, assez large, avec deux pinces sur chaque genou et un empiècement en bas de la jambe, en lin Toto, tee-shirt à manches raglans, jersey Tissus price

G 1.jpg

 

 

G 2.jpg

07:08 Publié dans habits | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ottobre

09 septembre 2011

fil d'inspirations #2

Avec Stanislas, on a joué un après-midi avec la ville et surtout l'hélicoptère de Joel.

Courrez voir son blog qui regorge de bonnes idées (et de jolies idées) pour occuper ses enfants.

 

Petit plaisir de rentrée (gratuit qui plus est), on peut déja commander les catalogues Toast ici.

Et puis depuis que j'ai vu ce sac sur le blog To sew...pourquoi pas, je suis sure et certaine qu'il me manque un sac de rentrée ( 2, en fait, car j'aimerais me coudre un sac pour les déplacements d'une nuit avec un compartiment pour mon pc et un pour mon pyjama, mais c'est une autre histoire!).

chambort_sac 016.JPG

07 septembre 2011

Stanislas à Chavanette

Pour mon grand snowboarder, pilote de dameuse et plongeur-chasseur de requins, un pantalon en lin (Pochée volume 8) et sweat issu d'un Ottobre.

Lin Toto et jersey cotelé Tissus Price

 ottobre,pochée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous apprécierez la pochette à (faux) téléphone portable assortie au pantalon, les poches italiennes.

S 1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le snowboarder est farouche et n'a pas voulu poser pour sa maman.

S 2.jpg

 

07:01 Publié dans habits | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ottobre, pochée

05 septembre 2011

l'ensemble Chavanette, encore

Et pour finir, la jupe.

Je voulais une jupe froncée, mais avec du coton ciré, ce fut une grossière erreur.

J'ai froncé, cassé mon fil, juré, re foncé, recassé mon fil, re juré...Bref, j'ai fini par opter pour 4 plis plats.

jupe 4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos devaient être en extérieur. La tempête m'a convaincu de rester à l'intérieur et de vous faire découvrir une autre galerie de la station...

jupe 2.jpgjupe 3.jpgjupe 1.jpg

06:51 Publié dans habits | Lien permanent | Commentaires (3)

03 septembre 2011

l'ensemble Chavanette, toujours

J'ai enchainé avec une veste que je n'ai pas quittée de l'été, issue du patron rétro Butterick 3245.

Le col chale m'en a fait baver des ronds de chapeau mais quel plaisir de se lover dedans!

Le dos est élastiqué, d'où l'effet très cintré!

veste 2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre les motifs du jersey et la forme de la veste, j'avais assez peur de l'effet robe de chambre de mémé...Mais mon mari a validé et je la porte beaucoup!

Jersey Tissus Price

veste 3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

veste 4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

veste 1.jpg

02 septembre 2011

fil d'inspirations # 1

Au dessus de mon bureau, j'ai tendu un fil sur lequel j'accroche photos et dessins qui m'inspirent.

inspirations.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publier un post hebdomadaire pour partager ses inspirations se fait beaucoup sur les blogs anglo-saxons  et cela commence, depuis quelques semaines, sur les blogs français, et notamment chez Mathilde ( ainsi que les incontournables trouvailles d'Eolune tous les dimanches sur T&N)

J'aime beaucoup cette idée qui permet de renouveller ses propres idées et d'explorer des sites/des blogs assez différents de ses orientations naturelles.

Bref, je vais essayer, tous les vendredis, de vous faire partager mes découvertes de la semaine.

avo 001.jpgavo 002.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette semaine, j'ai été bluffée par une rénovation de salle de bain, vue sur le blog de Bien fait pour toi. J'en ai tiré ces deux croquis qui donnent l'ambiance générale.

Tout a été pensé dans les moindres détails et je trouve le résultat aussi réussi qu'audacieux. Je vous invite à cliquer ici pour une visite privée.

tartemirabelles.jpg

 

 

 

 

 

 

Parce que c'est mon idole en cuisine bio, et parce que je fonds pour les mirabelles, je vous recommande la recette de la tarte aux mirabelles et aux noisettes de Cléa

Neuer Ordner5.jpg

 

 

 

 

 

 

Depuis que je l'ai vu, j'en rêve, et cela pourrait bien faire partie de mes prochains projets de couture, un paletot chic et chouette, vu chez Nette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01 septembre 2011

2011 - septembre

septembre 2011.JPG

08:21 Publié dans petits papiers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : calendrier

29 août 2011

l'ensemble Chavanette, la besace

Chavanette, c'est ici.

 vers chavanette.JPG

 

Un joli morceau de montagne à un peu plus de 2000m d'altitude. C'est un de mes buts de course à pied. 30 minutes de grimpette et plus de 300 m de dénivelé positif, ça laisse le temps de réfléchir et d'imaginer dans leurs moindres détails les prochains projets couture.

 

 

 

 

Je vous rappelle le projet?

 chavanette.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première pièce, le sac besace, le mien, acheté 50 centimes, dans un vide-grenier a rendu l'âme vite fait.

sac 2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je l'ai cousu à mon idée, assez grand mais pas trop pour transporter mes petites affaires, une bandouillère tressée pour faire honneur au tuto de Mathilde, un pompon pour finir le tout, deux poches à l'intérieur, pour le portable et pour mes crayons, une poche extérieure ( au dos), une fleur en laine bouillie pour faire joli.

sac 4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est en coton ciré ardoise acheté au marché des Minguettes l'an dernier et en coton imprimé acheté chez Stop Tissus.

sac 5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je l'ai trimballé pendant toutes les vacances. Il est adopté et déja bien usé...

besace

06:55 Publié dans habits | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : besace

27 août 2011

un peu d'air frais #2

Petit croquis d'un très joli lac, qui a la particularité d'abriter des centaines de milliers de grenouilles qui sautent partout, au grand bonheur ( ou à la grande terreur) des enfants. On y monte par un raidillon en haut d'une magnifique cascade.

Photo 083.jpg

25 août 2011

messieurs, mesdames, votre attention, s'il vous plait...

roulements de tambour...Je vous présente le pantacourt de l'homme, pièce indispensable de sa garde-robe, qu'il porte du 15 avril au 15 octobre, sans exception, si ce n'est des différences subtiles de longueur ( du pantacourt au bermuda) et de couleur ( du beige au taupe).

pantacourt homme,jalie 2107

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai eu du mal à trouver le patron mais je crois avoir trouvé la perle rare ( le patron Jalie 2107), certes un peu onéreux mais comprenant le même pantalon du 3 ans au 56, soit plus de 20 tailles.

Les explications, si elles peuvent sembler elliptiques aux débutantes, sont limpides pour les passages délicats comme la braguette.

pantacourt homme, jalie 2107

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Essayé, il a été adopté et est porté ici avec it-accessoire de l'été : le grand garçon de 4 ans!

pantacourt homme, jalie 2107

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pantacourt homme, jalie 2107

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pantacourt homme, jalie 2107

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour un pantacourt taille 54 (1m90, 90 kilos), prévoir un coupon de 2 m. Donc me voila en quête de coupons de 3 pour faire des pantalons cet hiver!

 

 

23 août 2011

un peu d'air frais

Nous sommes repartis quelques jours à la montagne, avant d'être contraints à rentrer du fait de la très brutale dégradation de l'état de santé de mon beau-père.

Nous avons profité du soleil, des montagnes, des terrains de tennis, de foot, de basket, des trampolines...

Photo 040.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un endroit que j'aime beaucoup, où les fleurs s'assortissent au toit de la grange. Il y a un ruisseau qui cascade et une vue superbe. la frontière avec la Suisse est à quelques centaines de mètres.

Et 2 croquis faits pendant que mes gars jouaient au tennis. Ici, stan avec la casquette qui lui tombe sur le nez.

Photo 042.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au prochain épisode ( le 25/08), un pantacourt cousu pour l'homme avec braguette, poches italiennes et tout et tout...

21 août 2011

Une fille de Roy #4

Pour finir le trousseau de cette petite demoiselle qui fait languir ses parents, une turbulette très légère pour les prochains jours.

Je ne saurais trop recommander le super tuto de Kallou : il est facile et fait son petit effet!

Ici en coton amande (teint par mes soins) et seersucker bleu clair et vert. ( et pas repassé, il fait trop chaud!)

avo 016.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, sinon ma machine a fini par me lâcher : enfin, elle continue de piquer mais les points ne se font plus! Je vais essayer de profiter du rythme, j'espère un peu cool, de cette semaine de rentrée pour la déposer chez le réparateur et demander un devis...

 

 

 

 

13:46 Publié dans habits | Lien permanent | Commentaires (0)

17 août 2011

une fille de Roy#3

avo 011.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il m'a donné du mal, j'y ai passé des heures mais je me suis aussi beaucoup amusée : je vous présente le tapis de jeu de la Princesse, tapis de jeu qui raconte l'histoire de la plus mignonne des petites souris.

Et en plus, cela m'a permis :

- de faire le tri, d'utiliser des chutes de tissus variées ;

- d'utiliser un tissu matelassé acheté depuis quelques temps et stocké sans savoir qu'en faire...

- de tester mes pots de peinture pour textile (marabu textil).

Quelques détails :

- le médaillon central, où la plus mignonne des petites souris épouse le souriceau, personne la plus puissante au monde car il est plus fort que la vieille tour dont il ronge les poutres, qui elle-même est plus forte que le vent qui n'arrive pas à la faire tomber, qui lui est plus fort que les nuages qu'il balaie, qui eux sont plus forts que le soleil qu'ils cachent, qui lui sans conteste est le plus puissant du monde.

avo 009.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- un détail avec un hélicoptère peint, des arbres appliqués et un mouton phosphorescent d'origine oubliée

avo 012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour que le tapis de jeu soit confortable, je l'ai doublé de toile matelassée et dotée de liens pour pouvoir le rouler/ nouer/ranger.

avo 014.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeune fille, j'ai fini de coudre tes cadeaux : tu peux naître maintenant!

 

15 août 2011

Bouquinons #8

C'était le dernier envoi de la part du Livre de Poche. L'expérience fut très agréable mais si les livres reçus ne figuraient pas toujours sur ma liste de romans à dévorer...

Par ordre de préférence croissante

grand prix du livre de poche

Fourrure, Adelaide de Clermont-Tonnerre. Facile à lire mais sans suprises, l'ascension puis la chute de Zita de la loge de concierge de sa mère à son suicide emmitoufflée dans un vison blanc en passant par le réseau de madame Claude. Mouais...

 

 

 

 

 

9782253134572-V.jpgL'école des saveurs, Erica Bauermeister. Un livre qui se déguste comme un risotto. Un livre sur la cuisine me paraît assez difficile à réussir...Celui-ci est assez pâteux mais on passe quand même un bon moment. Et en refermant le livre, on se précipite dans la cuisine... Je recommande, surtout aux gourmandes!

 

 

 

 

9782253134428-V.jpg

Le Coeur en dehors, Samuel Benchetrit. La cité racontée par Charly, un loulou de 10 ans, d'origine malienne et doté d'une sacrée tachatche. Réaliste et sans pathos, une vraie bonne surprise. Ce livre m'a rappelée l'excellent film "L'esquive"

 

 

 

 

9782253134213-V.jpgLes heures souterraines, de Delphine de Vignan. Un livre comme un coup de poing, un livre qui parle finement d'un sujet que je connais bien et qui est souvent caricaturé, un livre qui démonte habilement les ressorts d'une souffrance banale et pernicieuse, la violence au travail. Pas très gai mais je recommande chaudement.